Aide à domicile

Couvre plus de 150 communes du département de l’Ardèche ! Le service concourt au maintien à domicile, à l’autonomie dans la vie quotidienne et au développement des activités sociale avec l’entourage. Nos forces : la proximité, le professionnalisme et des réponses personnalisées. En savoir plus

Portage de repas

Couvre les secteurs de la Voulte, Le Cheylard et Lamastre ! Un service de portage de repas à domicile pour avoir des repas équilibrés et une visite régulière, créatrice de lien social. En savoir plus

Téléassistance

Couvre tout le département de l’Ardèche ! Vous souhaitez continuer à vivre chez vous tout en étant rassuré, l’AAD Téléassistance est à votre écoute pour mieux vivre le quotidien.
C’est simple, rapide et économique.
En savoir plus

Soins

Secteur de Saint-Péray Nous assurons un service de 7 heures à 20 heures, 7 jours sur 7 auprès de personnes âgées ou d’adultes handicapés, sur prescription médicale à domicile ou en centre. En savoir plus
5000

Bénéficiaires pris en charge quotidiennement

500

Salariés engagés
de proximité

150

Communes couvertes
en Ardèche

12

Points d’accueil
sur notre territoire

Nos services

Nos services s’adressent aux personnes retraitées, âgées, handicapées, en perte d’autonomie ou isolées.
Mais également à toute personne souhaitant des prestations à domicile (entretien du logement, repassage, courses, aides administratives,…).

Grâce à notre implantation locale sur une grande partie de l’Ardèche, nous sommes plus proches de vous et réactifs à vos besoins. Nos prestations s’adaptent à l’évolution de votre situation. Nos services, sous l’entière responsabilité de AAD, sont un gage de sécurité et de tranquillité. Aujourd’hui, ce sont près de 5 000 personnes qui nous font confiance.

Actualités de l’association

Oct
2021
L’assemblée générale a rendu hommage à M. Laréal, ancien président de l’AAD L’assemblée générale a rendu hommage à M. Laréal, ancien président de l’AAD
Août
2021
AG AAD 30 septembre 2021
L’Assemblée Générale de l’Association se tiendra le jeudi 30 septembre 2021 à 14H30 au siège à Privas

Retrouvez votre point d'accueil

Recherchez l'antenne la plus proche de votre domicile
en entrant votre code postal :

Siège social

L’AAD s’appuie sur 12 antennes regroupées en 4 pôles (Sud-est, Sud-ouest, Centre et Nord) afin de garantir une proximité de service quel que soit le lieu de résidence des usagers.

Mail : info@aad07.com | Tél : 04 75 64 64 55 | Fax : 04 75 65 80 93

Adresse du siège social :
Avenue du Moulin de Madame – BP 342 07003 PRIVAS CEDEX

Horaires d’ouvertures :
Du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 13h30 à 16h30. (vendredi 16h00)

L’AAD couvre plus de la moitié du département (avec 150 communes)

Témoignages

Travailler au sein de l’AAD c’est pour moi enrichissant, les matins je me lève en sachant que j’ai un rôle important dans le bien-être de la personne aidée.. Chaque jour est différent, il faut savoir s’adapter à chaque situation et faire preuve de belles qualités humaines : empathies, écoute, ouverture d’esprit, savoir échanger des idées (recettes, remèdes…).
Ce métier requière de savoir effectuer des tâches physiques et techniques parfois éprouvantes : ménage complet, courses…mais aussi des tâches à responsabilités : préparation de repas suivant le régime alimentaire de la personne, aide à la toilette, aide à la prise de médicaments et de petits courriers administratifs.
S’il y a des difficultés entre aidants et aidés, notre responsable est là pour nous soutenir, et permettre de rétablir le dialogue. Il faut être honnête et garder un lien avec nos supérieurs qui sont là pour nous guider dans nos missions et éventuellement agencer notre calendrier si l’on a des difficultés personnelles.
Pour finir, je dirais que ce métier a 2 facettes, humaine et technique. Il faut parfois savoir prendre du recul, malgré les liens créés, pour se protéger soi-même et faire preuve de dextérité. Il peut offrir de grandes opportunités d’évolution dans nos carrières.

Elodie, 29ans, aide a domicile depuis 2017 au sein du service AAD

Je me forme au métier d’accompagnant éducatif et social, tout en travaillant en alternance au sein de l’AAD.
Cette formule me permet de découvrir la réalité du terrain, de mettre en pratique les connaissances acquises en formation et d’éprouver mes compétences, tout en m’offrant une stabilité financière.
L’accompagnement proposé par l’AAD (en binôme avec d’autres professionnels, les groupes d’analyses de la pratique, bilan avec les responsables…) encadre et rassure pour débuter dans un métier où l’on est assez indépendant et autonome.
Travailler à domicile offre également des situations d’accompagnements très variées, cela me permet de mettre à profit mes compétences relationnelles mais aussi de prendre chaque jour de belles leçons de vie.
Tous les matins, c’est donc pour moi, un plaisir de retrouver les bénéficiaires de l’AAD et de les aider dans leur quotidien.
Je me sens utile et la confiance ainsi que les sourires qu’ils me rendent sont ma plus grande satisfaction.

Coralie, 31 ans, en reconversion professionnelle

Ma plus grande satisfaction dans mes fonctions d’aide à domicile est de me sentir utile, ce qui me motive chaque matin est d’apporter un soutien et de la joie aux bénéficiaires. Un lien fort se créé avec les personnes car nous apprenons à connaitre l’usager dans toutes ses habitudes de vie afin d’adapter et personnaliser les interventions.
Pouvoir me former en alternance de mon travail au sein de l’AAD est bénéfique car cela permet d’améliorer la qualité de mon travail et d’obtenir un diplôme, ce qui permet de reconnaitre mes compétences. Grace à mon contrat de professionnalisation je peux rester autonome financièrement.
Ma responsable est consciente de la charge de travail que cela me demande en plus, et me libère des heures de tutorat afin que je puisse réviser mes cours. Elle est présente pour toute demande ou questionnement.
Les plus de l’alternance au sein de l’AAD sont l’autonomie, l’emploi du temps adaptable selon les besoins et un enseignement très riche au niveau des différentes prise en charge.

Morgane, en contrat de professionnalisation depuis mars 2020 au sein de l’AAD

J’ai découvert ce métier que je ne connaissais absolument pas. Il m’a fallu prendre mes propres marques auprès de chaque usager, tout en restant bienveillante et honnête, car se sont pour la plupart des personnes en souffrance physique, mentale et familiale.
C’est pourquoi, les personnes qui nous reçoivent avec le sourire, font que nous avons su créer une relation de confiance.
Quand ces mêmes personnes sont stressées de ne pas nous voir, soit pour cause de maladie ou de congés, on est obligé de les rassurer en leur promettant d’avoir des remplaçantes en accord avec notre responsable.
Comme tout le monde, il y a des matins avec et d’autres sans. Dans ce cas-là, je me dis que je suis bien portante et capable d’assumer mon travail, donc pas de plaintes mal placées face à la « vraie » souffrance de nos usagers.
Je fais partie de leur vie car je remplace pour les soucis quotidiens.
Se sentir « indispensable » quand, leur enfants trop loin ou absents, leur apporter son savoir-faire, les écouter, fait que j’oublie un temps mes propres soucis.
Ma bonne relation avec sa responsable, est placée sous le respect et l’écoute des 2 côtés afin de trouver des solutions sur le quotidien, les horaires, et certains usagers plus difficiles.
Le plus c’est de pouvoir s’investir vraiment avec certains, et le remerciement de leurs enfants est une grande satisfaction.
Comme tout métier, tout n’est pas parfait. Tout le monde fait au mieux de ses possibilités.
Ce métier est une bonne école de la vie.

Bernadette, 62 ans, depuis 2011 au sein de l’AAD

Nos partenaires